Get Amazing Stories

Get great contents delivered straight to your inbox everyday, just a click away, Sign Up Now.
Adresse email
Prénom
Publié le 20 juin 2016

Ces choses que je n’avais jamais faites avant de vivre aux USA

On se retrouve aujourd’hui avec le nouveau volet du challenge « 20th in America » que je co-organise avec Isabelle du blog FromSide2Side. Une façon pour les expatriés français aux USA de vous faire découvrir un petit bout de leur Amérique sur un thème différent chaque mois, et pour Juin, nous avons choisi de parler « des choses que nous n’avions jamais faites avant de vivre aux USA ».

J’ai déjà abordé à quelques reprises les différences culturelles que j’ai pu notées depuis que nous vivons aux États-Unis. Il y a les trucs typiquement américains, que j’avais peut-être essayé en France aussi, mais que j’ai  finalement adopté complètement depuis que nous sommes ici. Et puis il y a les choses vraiment nouvelles que j’ai découvertes aux USA.


Conduire une voiture automatique

la toute première fois que j’ai conduit une voiture automatique ne remonte en fait pas à notre expatriation, mais à un voyage que nous avions fait en Californie en 2008. Nous avions loué une voiture pour explorer Los Angeles, puis San Francisco et j’avais donc découvert la conduite sans embrayage, et sans passage de vitesse. Ce premier contact m’avait laissé perplexe et je cherchais toujours la pedale sous pied gauche et laissais sans cesse ma main sur le pommeau de vitesse. A notre arrivée à Portland en 2013, je ressentais à la fois de l’impatience et une petite pointe d’appréhension à l’idée de reconduire une automatique. Mais finalement c’est très vite devenu naturel et je ne changerai pour rien au monde à présent!


Encaisser un chèque par téléphone

Tout d’abord, il faut préciser que l’utilisation du chèque aux USA est rare. Vraiment très rare. Je crois que depuis les (presque) trois ans que nous sommes ici, nous avons du en utiliser 20 maximum. Tout ou presque se paye en carte bancaire (debit ou credit).

Mais néanmoins si l’on reçoit un chèque, quelque soit la raison, il n’est pas nécessaire de se déplacer à la banque pour l’encaisser et ça, c’est juste révolutionnaire! En effet, les applications de la plupart (pour ne pas dire toutes) des banques permettent d’encaisser ledit chèque simplement en prenant une photo du recto et du verso, et d’indiquer le montant du chèque et le compte sur lequel on souhaite l’encaisser (si tant est que l’on est plusieurs comptes)

L’opération prend environ 4 minutes et le chèque est immédiatement déposé sur le compte, les fonds apparaissant définitivement quelques jours plus tard. Quel gain de temps!


Retirer de l’argent dans un drive-IN

Et puisqu’on parle de banque, ici il est également possible de retirer de l’argent sans sortir de sa voiture. Jusqu’à très récemment je trouvais que c’était peut-etre un peu too much, que quand même on pouvait faire 3 pas pour aller au distributeurs…. Mais ca c’était avant… Avant d’avoir un bébé et de vivre dans une ville où il pleut très souvent l’hiver. Alors oui il m’arrive moi aussi d’utiliser le distributeur « drive » pour retirer de l’argent. Concrètement c’est la même borne que celles qui ne sont pas en drive, mais juste un peu plus basse pour pouvoir y accéder en ouvrant simplement sa fenêtre. Y a pas à dire, les américains ont quand même l’art de se simplifier la vie!!


Organiser une baby shower

Alors que j’ai l’impression que cette tendance débarque de plus en plus en France, à l’époque où j’y habitais, ce n’est pas quelque chose que j’avais vu faire. Je connaissais le principe de par les films ou les séries, et je trouvais d’ailleurs que c’était un peu « risqué » de faire une fête avant autant de cadeaux avant l’arrivée du bébé. Et puis je suis arrivée aux USA, et une de mes amies est tombé enceinte et c’est assez naturel que j’ai organisé sa Baby Shower. A ce moment là, je pensais encore que lorsque je serais enceinte, je préfèrerais attendre d’avoir le bébé et de faire une fête après. Mais seulement neuf mois plus tard, alors que j’étais enceinte d’un peu plus de 6 mois, deux amies m’ont proposé d’organiser ma baby shower et j’étais hyper contente et impatiente. Avec le recul c’était une excellente idée et je suis ravie de l’avoir fait en avance, car finalement on avait besoin de tellement de choses que j’étais contente de les recevoir avant l’arrivée d’Olivia!


REpartir  du resto avec ses restes

Le « doggy bag » tel que nous l’appelons en français et qui était (est?) si peu pratiqué en France il y a 3 ans en arrière, est une pratique très très courante aux États-Unis. Sauf qu’ici on demande une « box » pas un « sac pour chien ». D’ailleurs je ne comprends pourquoi, quitte à utiliser un mot anglais, on s’amuse à recréer un mot plutôt que d’utiliser le mot ou l’expression telle qu’elle est utilisée à l’origine. Bref, un sujet pour une autre fois.

Donc la « box » avec les restes d’un repas que l’on n’aurait pas terminé est très très courante aux USA, et mois qui est un petit appétit depuis que j’ai un anneau gastrique, je peux vous dire que je la demande 90% du temps. C’est vrai que les portions sont très généreuses, mais au delà de ça je trouve que c’est un tel gâchis, alimentaire et financier, quand on n’a pas fini son assiette de voir le tout partir à la poubelle. Je crois que les pratiques sont en train d’évoluer en France et tant mieux!


Faire ses courses à 2h du matin.

Beaucoup de magasins sont ouverts très tôt le matin et jusqu’à tard le soir. Mais certains supermarchés sont ouvert 24/24h et je ne fais pas référence à la station essence du coin, mais bien à des magasins alimentaires type Intermarché. A côté de chez nous, c’est notamment l’enseigne Safeway. Alors personnellement je n’ai jamais fait mes courses au milieu la nuit, mais Loïs oui. Il était arrivé à Portland quelques mois avant moi et, il avait du mal à récupérer du décalage horaire, ce qui lui valait d’être réveillé au milieu de la nuit. Il en avait donc profité pour aller faire quelques courses. Comme vous vous en doutez, il n’y a quand même pas foules au milieu de la nuit, ce qui nous amène à nous demander qu’elle rentabilité le supermarché retire de cette ouverture non-stop…. Même si on ne se fait pas trop de soucis pour eux, on est certains qu’il y a bien un bénéfice!


Prendre l’avion comme je prend la voiture

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’ai été amené à beaucoup voyager pour mon boulot. Je pense que j’ai fait plus de kilomètres en avion en quelques mois dans mon premier boulot que dans toute ma vie auparavant!! Je n’ai jamais fait le calcul, je ne sais pas combien de miles/kilomètres j’ai réellement parcouru, mais je sais que le chiffre serait énorme. L’Amérique est un continent immense et l’avion est un moyen de transport très très commun pour la majorité des américains.


faire des mani/pedi toutes les 3 semaines

Autant il y a des choses qui coutent vraiment cheres aux US (comme le coiffeur et encore l’esthéticienne) autant les mani/pedi (manucures/pedicures) sont vraiment très abordable: entre $35 et $40 pour l’ensemble. Ce sont très (très) souvent des asiatiques qui possèdent ces établissements et leurs tarifs sont hyper attractifs. Par conséquent, les américaines ont « toujours » les mains et les pieds très soignés. Je dit toujours avec des guillemets parce que c’est un peu une généralité, et bien sur il existe des exceptions, mais cela concerne un grand nombre d’américaines que j’ai pu rencontrer.


Les participations de juin sont:

Le thème de Juillet : Les Fêtes Américaines


Pour participer à ce défi :
Vous habitez aux États-Unis et vous tenez un blog,
Chaque mois, le 20, vous écrivez un article sur le sujet annoncé le mois précédent.
Vous devez, insérer dans l’article le logo et la phrase : Cet article participe au défi blog « The 20th in America » initié par Isabelle du blog FromSide2Side et Laetitia de French Fries and Apple Pie(avec les liens vers nos deux blogs respectifs).
Vous venez le partager en commentaire sur le blog d’Isabelle et ici même.
Et ainsi, nous plaçons dans l’article, à la fin, un lien vers votre article.

logo-20th-300x225
Article publié par Laëtitia

Originaire de Grenoble, je suis à mi-chemin entre les trente et quarante bougies. Mon mari et moi sommes arrivés à Portland (Oregon) en septembre 2013, et sommes les heureux parents d’une petite franco-américaine, Olivia, née en 2015. Je suis l’auteur et la photographe de ce blog que j’alimente dès que j’en ai l’occasion. J’ai la chance d’exercer un métier qui me passionne, à savoir, Responsable Evènementiel.

29 commentaires

Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER !

Inscrivez-vous dès aujourd'hui et recevez une fois par mois un résumé de nos aventures, des anecdotes et actualités insolites, des bons plans...
Adresse email
Prénom
Secure and Spam free...