Get Amazing Stories

Get great contents delivered straight to your inbox everyday, just a click away, Sign Up Now.
Adresse email
Prénom
Publié le 8 août 2016
Dans Emploi

Nouveau job, Vegas : mes premières impressions

Voila bientôt deux mois que j’ai commencé mon nouveau job et que je suis rentrée de Vegas. J’avais donc envie de vous livrer mes (premières) impressions sur le boulot, l’équipe mais aussi un peu sur mon déplacement dans la Sin City, Vegas.

Après avoir été recrutée en moins de quinze jours, j’ai donc fait ma rentrée le vendredi 3 juin. Au moment des entretiens, mon manager avait indiqué qu’un des deux plus gros événements que j’aurai à gérer avait lieu debut juin et j’avais vraiment insisté sur le fait que si j’étais la candidate sélectionnée, je souhaitais me joindre à eux pour participer à ce salon. Rien de tel que de plonger directement dans le grand bain pour apprendre, et puis c’était aussi l’occasion de rencontrer les personnes avec lesquelles j’allais travailler mais qui ne sont pas toutes basées a Portland.

Voila donc comment, dimanche 5 juin, soit 48h après mon embauche, je montais dans un avion à destination de Las Vegas. Deux heures plus tard, j’atterrissais donc dans le Nevada, et je découvrais une chaleur accablante, comme je n’avais jamais expérimentée avant… ou en tout cas pas que je me souvienne. En sortant de l’aéroport, j’ai eu la désagréable impression qu’un sèche-cheveux géant me soufflait dans le visage. Alors oui c’est vrai que tout est climatisé, des taxis aux hôtels et bien sûr les casinos, mais les quelques centaines de mètres que je devais parcourir à l’extérieur plusieurs fois par jour furent suffisant pour me donner un bon coup de chaud. Contrairement aux touristes qui viennent visiter la ville ou jouer/parier, et qui peuvent donc être en shorts et débardeurs, j’avais un « dresscode » à respecter, c’est à dire pantalon long et noir, et chemisier manches 3/4. Et puisqu’on parle de climatisation, et bien ce n’est pas super idéal de passer de 43 degrés dehors à 18 degré à l’intérieur.

job vegas

Par ailleurs, je sais que mes voyages professionnels vous ont souvent fait rêver et très clairement je ne me plains pas d’avoir l’opportunité de voir un peu de pays. Mais je tenais aussi à saisir cette opportunité pour vous raconter un peu plus en détails comment se déroule les journées d’une responsable événementiel.  Malheureusement je n’ai que rarement le loisir de passer des journées à visiter la ville ou même le quartier dans lequel je suis. Mes journées sont rythmées par l’installation des différents éléments (dans le cas présent, le stand) pour ledit événement.

MES IMPRESSIONS SUR LE JOB

Contrairement à mes expériences précédentes, le rythme de ce nouveau job est un peu moins frénétique que le précédent, en tout cas pour la partie coordination sur place.

job vegas

Quand je bossais en agence, il n’était pas rare que je sois dans le centre de conférence de 7h du matin a 20H le soir (voire dès 5h30 les jours de conférence et jusqu’à 22h parfois). Mon emploi du temps à Vegas ressemblait a une version allégée, et je travaillais de 8H du matin à 18h le soir… presque les vacances!

Les soirées étaient souvent l’opportunité de dîner en équipe, et cela m’a permis de m’intégrer très rapidement. Parce que d’une part (et vous l’avez sûrement remarqué) je suis d’un naturel assez extravertie, et aussi parce que l’équipe a été très accueillante!

Sur le stand, il y avait toute l’équipe de vente, les exécutifs et l’équipe marketing, soit environ une soixante de personnes! Je pense qu’à la fin de la semaine j’avais mémorisé environ 65% des prénoms, ce que j’estime être une assez bonne performance.

Sur le plan technique, j’ai été super impressionnée par le design de notre stand, de loin un des plus classes et des plus modernes de tout le salon! Ce qui nous a d’ailleurs valu énormément de compliments! Cela a été aussi un des stands les plus visités, principalement parce que la société a annoncé le lancement d’un tout nouveau produit et je pense que la surprise était totale pour les clients, partenaires et experts de l’industrie!

ET SUR LE PLAN PERSONNEL?

Vous avez été nombreux à me demander comment s’était passé mon retour dans la vie professionnelle. mais aussi comment j’avais vécu ce déplacement d’un point de vue personnel compte tenu du fait que j’ai maintenant un enfant.

Alors pour tout vous dire, la reprise du boulot et le replacement m’ont fait un bien fou. Avant d’avoir Olivia, j’avais souvent dit que je ne me verrais pas mère au foyer. Et cela n’est en aucun cas un jugement de valeur. Simplement que me connaissant, je ne pensais pas que ce serait un style de vie qui me conviendrait. Et puis Olivia est arrivée et un concours de circonstances a fait que je n’ai pas pu reprendre mes recherches d’emploi au moment où je l’avais initialement prévu. Le renouvellement de mon permis de travail, puis l’opportunite des vacances en France, et enfin la recherche d’une crèche. Bref ce n’est que fin avril que j’ai enfin pu postuler sur des offres. Olivia avait 7 mois.

Quand j’ai eu confirmation que j’avais décroché le poste, je me suis sentie super heureuse. Mais j’etais encore assez loin de me douter dans quelle mesure la vie professionnelle m’avait manqué. J’aime mon métier. J’ai la chance de me lever tous les matins et de me réjouir de la journée qui m’attend (bon y a des matins ou c’est moins vrai, mais 90% du temps je suis super enthousiaste). Cette reprise m’a donné un nouveau souffle. J’ai adoré passer ces 8 mois avec Olivia, mais j’ai aussi ressenti une immense satisfaction de troquer mon rôle exclusif de mère/femme pour un rôle plus mixte de maman/femme/professionnelle.

job vegas

Nous nous sommes skypés à quelques reprises pendant la semaine avec Loïs et Olivia. Encore maintenant je ne sais pas dire si c’etait bien ou frustrant. Un peu les deux à la fois je suppose. Olivia est encore trop petite et ne comprend pas vraiment le principe. Elle voulait sans cesse retourner l’Ipad pour voir si j’etais derrière. Valerie, notre amie et aussi “teacher” (c’est le mot qu’on utilise ici pour designer les personnes travaillant dans les crèches) m’a envoyé quelques photos au cours de la semaines et ca m’a fait super plaisir. J’ai été tres occupée et j’ai trouvé que la semaine est passée très vite. Je ne sais pas dire si ma fille et mon mari m’ont manqué dans le sens où j’avais considérablement besoin de “ca”, de temps pour moi, juste pour moi, rien que pour moi. J’étais très heureuse de les retrouver, ne vous meprenez pas, mais je n’ai pas souffert d’être loin d’eux pendant une semaine. Je pense que ce paragraphe risque d’en surprendre/revolter/estomaquer plus d’un/d’une d’entre vous. Je ne m’attends pas à ce que tout le monde comprenne mon ressenti, il m’est propre et je respecte que l’on puisse avoir une toute autre vision de la vie. Cela étant, cet espace étant mon espace, ma petite bulle sur le net, j’ai envie de m’y confier sincèrement et entièrement. Alors voila, ca s’est dit!

job vegas

Le bonheur des retrouvailles

En conclusion une semaine très enrichissante, qui m’a fait un bien considérable.  Le ressenti tres positif que j’ai eu cette première semaine s’est depuis largement confirmé. Je suis très satisfaite d’avoir quitté le milieu “agence” et d’être de retour dans le milieu “corporate”. Cela correspond davantage à ce que je recherche en terme d’équilibre de vie pro/perso, et autre élément non negligeable, c’est beaucoup mieux payé! Et même si j’ai appris (à mes dépends) que l’argent ne fait pas le Bonheur, je dois aussi avouer que ca facilite nettement la vie et permet de faire des projets qu’on avait mis de côté depuis un an.

J’ai maintenant hâte de voir mes événements se concrétiser dans les prochains mois, et je ne manquerai pas de vous tenir au courant.

En attendant, je partagerai prochainement avec vous une video récapitulative de ma semaine à Vegas!

Et vous, votre relation au travail c’est comment?

Article publié par Laëtitia

Originaire de Grenoble, je suis à mi-chemin entre les trente et quarante bougies. Mon mari et moi sommes arrivés à Portland (Oregon) en septembre 2013, et sommes les heureux parents d’une petite franco-américaine, Olivia, née en 2015. Je suis l’auteur et la photographe de ce blog que j’alimente dès que j’en ai l’occasion. J’ai la chance d’exercer un métier qui me passionne, à savoir, Responsable Evènementiel.

18 commentaires

  • Je pense que toute maman/femme qui lira ton article se reconnaîtra même si certaines prétendent le contraire, moi je suis comme toi de temps en temps ça fait du bien d’être loin des enfants et du mari aussi :-)) S’accorder du temps pour soi lorsqu’on devient maman est quelque chose d’essentiel!!!
    En tout cas, c’est chouette que ton nouveau job te plaise, tu as réussi à trouver un bon équilibre entre ton rôle de maman et ton boulot c’est super!

    • Auteur

      Oui je suis tout a fait d’accord sur la nécessité de s’accorder du temps. En tout cas pour moi c’est primordial, mais je pense sincèrement (pour avoir vu ou entendu) que tout le monde ne ressent pas ce besoin. Ce qui est « fair » si c’est en effet le cas, et je le respecte.

      Pour ce qui est du boulot il me plait en effet beaucoup, a tous les niveaux, et il me permet notamment d’avoir un bon work/life balance! bisous

  • Gwen Choplin. 8 août 2016 à 23h32

    Je ne vois pas pourquoi on serait choqué pas ta vision des choses ou tes ressentis. C’est propre à chacun. Et vu le contexte c’est tout à fait compréhensible que tu ais été contente et que tu n’ais pas ressentis le manque

    Cet article m’enchante pour toi. C’est un bonheur de voir ton épanouissement

    Ma relation au travail ?… Compliquée en ce moment puisque je ne sais pas ce que je vais pouvoir faire en fonction de ma santé. Je vais sans doute retourner à un job de bureau ennuyant en attendant… That’s life!

    • Auteur

      merci Gwen pour ton message et ton soutien. Bien que ce ressenti me soit propre, je sais aussi que chacun est plus ou moins ouvert d’esprit, et il a pu m’arriver d’entendre (a mon egard ou a propros d’autres personnes) des remarques tres « jugdgemental » comme on dit en anglais, avec beaucoup de jugement…
      Desolee de lire la situation de ton cote par contre. C’est pas tres cool tout ca… Je croise les doigts pour que tu puisses trouver quelque chose pas trop ennuyant quand meme et qui te corresponde un peu.
      Gros bisous

  • Je te comprends tout à fait! J’ai passé les trois dernières années comme femme au foyer (bon pas complètement vu que je donnais des cours de français en freelance) et je n’ai pas aimé du tout! La première année, F. était encore avec moi mais une fois qu’il est rentré à l’école, je ne savais pas comment m’organiser et je me sentais coupable de ne rien vraiment apporter à la famille (à part une maison bien rangée!).

    Je retravaille à plein temps depuis mars et je fais un boulot que j’adore. Mon rythme est trés différent et mes journées bien remplies mais je me sens mille fois mieux.

    PS: mon mari et mes enfants ne me manqueraient pas non plus si je m’échappais quelques jours 😉

    • Auteur

      confidences pour confidences… Moi j’étais femme au foyer et la maison n’était meme pas propre lol… Les taches ménagères ne sont pas mon « strong suit » lol.. ce qui nous a valu quelques accrochages avec Lois lol…
      je suis ravie que tu ai toi aussi retrouvé un job qui te plait et un rythme chargé mais épanouissant 🙂 Je pense qu’être épanouie au travail fait de nous des meilleurs femmes, mamans, amies etc…

  • Je te comprends tout à fait car moi aussi après chaque congé maternité (2) j’ai été contente de reprendre mon travail que j’aime et effectivement aussi un 2ème salaire à la maison permet de faire des projets. Bonne continuation

    • Auteur

      ca fait plaisir de lire tous ces témoignages qui concordent avec le mien. Je sais que certaines personnes aimeraient ou aiment rester à la maison avec leurs enfants, et je suis admirative de ces femmes… Mais je sais que ce n’est pas moi, et finalement le plus important c’est de faire ce qui est juste pour nous-meme 🙂

  • Perso, je comprends tout à fait ton ressenti. Se retrouver seul(e), ça peut faire tellement de bien ! En tout cas, je suis contente que ce nouvel emploi te plaise autant – j’espère que ça continuera ! xx

    • Auteur

      Merci Ophélie pour tes petits mots toujours super touchants <3 <3 <3 !!
      Fingers crossed pour que ca continue comme ca en effet! xoxo

  • Coucou!
    Quel plaisir de lire tes impressions sur ce nouveau job et surtout de voir que tu t’y plais!
    Je ne vois pas ce qu’il y aurait de choquant dans ton ressenti, c’est le tien… enfin c’est vrai qu’il y a des gens qui ne peuvent s’empêcher de critiquer alors bon j’imagine que c’est ce à quoi tu faisais allusion!
    Pour ma part, je dois dire que quelque part je t’envie ce ressenti! J’aimerai pouvoir dire la même chose que toi! Je suis à la maison depuis ma première grossesse (ma grande a maintenant 6 ans 1/2) excepté 6 mois de boulot au début de ma 3ème grossesse (fin 2014) et autant j’étais contente de m’éloigner de la maison, autant je ne pouvais pas m’empêcher de culpabiliser de laisser mes filles à la garderie avant l’école, de ne plus pouvoir accompagner les sorties scolaires etc! Je dois dire aussi que laisser mes filles pour aller faire un boulot qui ne me plait pas particulièrement ce n’était pas franchement motivant… Là j’ai encore droit à un congé parental jusqu’aux 2 ans de mon loulou (soit jusqu’à juillet prochain) et pourtant je suis partagée entre l’envie de retrouver un boulot dès maintenant et l’envie de profiter de mon trésor le plus longtemps possible!

    • Auteur

      Merci beaucoup ma belle pour ton message. Pour ce qui est des critiques, et bien que je n’en ai pas trop souffert (pour l’instant en tout cas), je sais aussi que certains/certaines sont promptes a juger et s’exprimer sur un espace publique tel que le blog (bien que semi-privé aussi) donnent parfois l’impression que tout est permis … Mais heureusement pas de remarques negatives sur ce billet, mes lectrices/lecteurs sont les meilleurs!!

      par ailleurs, je comprend ton sentiment de ne pas souhaiter laisser tes enfants pour un job « moyen » voire peu intéressant. Pour ce qui est de ta potentielle reprise l’an prochain, tu as encore le temps de voir venir… Profites en attendant!!
      bises

  • Mais MERCI !! ça fait un bien fou de lire de telles choses !! Je suis totalement d’accord avec toi. J’aime également mon travail, j’ai toujours travaillé. J’ai deux garçons mais je ne me vois pas « laisser cela ». Pour moi – et là aussi cela n’engage que moi – une fois que j’ai eu mes garçons tout ne s’est pas mis en standby et ma vie de femme est primordiale.
    J’aime mes enfants, je donnerai ma vie pour eux s’il le fallait. Mais je ne suis pas pour laisser tomber mon job pour eux.
    Après, selon notre schéma avec mon mari, je pense sincèrement que chacun de nous y trouve son compte ainsi. Je pense sincèrement que même eux ne souhaite pas que je reste à la maison.
    Pour plein de raison je ne désire pas de 3e enfants, mais une de celle là est que je me vois pas sacrifier ma vie de femme active et rester à la maison (et 3 enfants + le travail.. mouai.. en tout cas moi!).
    En tout cas, le principal selon moi est que chacune fasse comme cela lui convient !! Ce qui est bon pour toi et moi ne l’est pas forcément pour toute. Mais je trouve très bien que tu aies osé exprimé sur ton blog aussi ta manière de voir les choses !
    Bonne continuation ! 🙂

  • Qu’il est bon de lire un article comme celui ci 😉

    Quoi de plus beau qu’être comblée perso et professionnellement?

    je suis ravie que ton boulot se passe bien 😉 actuellement en congés parental, je reprends le boulot le 1er septembre, et je compte les dodos comme les enfants tant le boulot me manque.. en fait c’est cette vie de « femme active » qui me manque… je suis ravie d’avoir pu m’occuper exclusivement de ma maison, mes enfants mais là il me tarde de reprendre une vie active et sociale 😉 et voir que je ne suis pas seule me fait un bien fou!!!

    bonne continuation pour le boulot, j’espère qu’il te réserve encore de belles suprises!!!

  • C’est vraiment interessant de lire ton retour au travail… Moi aussi, apres avoir accoche de ma fille, et meme si mon travail n’etait pas passionnant, j’avais visceralement besoin de retrouver mon cubicle et d’etre « la femme professionnelle » et pas seulement « la maman de… ». Ca fait aussi du bien au moral. Et quelque part, mon meilleur moment de la journee ce sont ces deux secondes ou, quand je vais recuperer ma fille a la crechem elle me reconnait et vient me sauter dans les bras. Ca vaut le coup de reprendre le travail rien que pour ca…

  • Je me rappelle de mon premier retour au travail après la naissance de mon aînée, j’étais triste mais en même temps tellement contente de retrouver une vie active, au milieu d’adultes, de penser pour et par moi-même. C’était encore plus vrai pour après mon deuxième. A chacun ses choix. Là cela fait 3 ans que je suis à la maison mais le travail et surtout mes collègues me manquent.

  • Repris le travail cette année après 5 mois de congé mat et beaucoup de freelance entre accouchement et reprise du boulot dans un pays où reprendre le travail avant les 1 an du bébé est particulièrement mal vu (Canada). Je m’en fous complètement et ne pourrais pas vivre sans travailler. J’ai même changé de job et accueilli mes beaux parents 1 mois pendant que je démarrais mon nouveau poste 😉 Donc tu vois, a priori, les challenges ne me font pas peur du tout !

  • Merci pour ce témoignage honnête, ça fait plaisir à lire !

    On ressent complètement ton plaisir à revenir dans le monde du travail après cette coupure, et ça ne veut absolument pas dire que tu n’aimes pas ta famille (il y en a marre des personnes qui jugent les autres sans avoir aucune empathie :S )

    Je me reconnais un peu dans ta vision des choses vu que je suis bloquée sans pouvoir travailler depuis déjà un an et quelques (et pourtant, je n’ai pas d’enfants !), mais je sais que le jour où je pourrais me replonger dans le travail, je me sentirai plus à ma place (et même si les enfants arrivent par la suite d’ailleurs). Certaines femmes préfèrent passer leur temps avec leur famille, d’autres uniquement au travail, et il y a enfin celles qui aiment (ou ont besoin peut-être) de jongler entre ces deux univers. Aucune honte à avoir selon moi 😉

    Bonne continuation à toi !

Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

ABONNEZ VOUS À LA NEWSLETTER !

Inscrivez-vous dès aujourd'hui et recevez une fois par mois un résumé de nos aventures, des anecdotes et actualités insolites, des bons plans...
Adresse email
Prénom
Secure and Spam free...